Jérémie & Marius - The Swiss Knives

Ski, kite surf, vtt, rando, escalade… si ça glisse ou que ça se passe en montagne, on est là ! Durant l’hiver on a rempli une grosse mission : tester les futurs skis freeride de Wedze, la marque de ski Decathlon. Verdict ?

Jérémie & Marius - The Swiss Knives

Bonjour, nous, c’est Jérémie et Marius ! Depuis 2 ans, on se fait aussi connaître sous le nom de "The Swiss Knives" via nos vidéos.
On a tous les deux 20 ans, on est étudiants en école d’ingénieur à Lausanne et passionnés de sports de glisse depuis toujours. Durant l’hiver on a rempli une grosse mission : tester les futurs skis freeride de Wedze. Alors on vous en dit plus sur nous (pour se faire un peu mousser) et sur les skis qu’on a poussé à bout.

THE SWISS KNIVES, UN DUO QUI RIDE

Avec Marius, on se connaît depuis le collège et on s’est vite trouvés des passions communes. Natifs de Chambéry, on était pas très grand quand nos parents nous ont mis sur des spatules puis on a suivi le parcours classique : piquets le mercredi, piquets le samedi, piquets le dimanche, … bref, on a travaillé dur notre godille au ski club de Chambéry d’abord puis j’ai rejoins Marius au petit club de la Feclaz au lycée. 

Jérémie & Marius - The Swiss Knives

On a toujours aimé faire de la poudre sur le bord des pistes et lorsqu’il neigeait trop pour planter les piquets, on partait en poudreuse avec le coach… ça, c’était le feu ! 

Ensuite on a fait comme beaucoup, avec les études on a arrêté le club et le tracé mais continué d’aller skier entre copains au bord des pistes puis de plus en plus loin quitte à porter nos skis sur les épaules pour aller trouver des lignes sympas ! Pour Marius ce n’était pas vraiment une nouveauté, ça lui a rappelé ses sorties freerando avec son père quand il était plus jeune. 

Jérémie & Marius - The Swiss Knives

Ça met dans un bon mood

La journée de ski elle commence la veille ou la semaine d’avant quand on commence à checker la météo, à faire nos pronostics, à décider où on va aller, … on bouillonne en attendant LA journée et même si on prévoit tout il y a toujours de bonnes surprises à la clé :
1/un temps plus clément que prévu
2/ 10 cm de poudreuse en plus
3/ une bonne décision prise au bon moment pour une descente de dingue.

Ça met dans un bon mood, il nous en faut peu quand on a des spatules aux pieds pour nous rendre heureux !

JE CROIS QUE C’EST UN PEU ÇA LA JOURNÉE PARFAITE AU SKI : DE LA NEIGE (ÉVIDEMMENT), DES BONS POTES, DU SKI, DU SAUCISSON ET RENTRER LESSIVÉ CHEZ SOI LE SOIR.

Embarquement dans le développement des skis Wedze

L’aventure Wedze a commencé au PRIVATE HIGH TEST l’hiver dernier où Marius a été invité et moi j’ai gagné ma place grâce au concours photo sur Instagram.

Jérémie & Marius - The Swiss Knives

Wedze c’est une marque qui progresse vachement et commence à faire des trucs vraiment intéressants. Sur place on a sympathisé avec la team et le week-end nous a conforté dans notre idée : Wedze ce n’est plus seulement des produits d’entrée de gamme mais ils s’attaquent au technique ! Finalement, on nous a re contacté pour tester les skis sur une saison entière et donner nos feedbacks… nous donner des skis et nous demander de les skier un max dans différentes conditions ? Evidemment, on a dit oui ! Nous voilà SLASH 100 aux pieds pour aller tracer des courbes aux quatre coins des Alpes !

Jérémie & Marius - The Swiss Knives

le slash...verdict !

Parlons sérieux, voici notre avis sur les ski freeride SLASH 100. 
Un seul mot : polyvalence. C’est assez incroyable, les Slash 100 n’ont rien à envier à n’importe quel autre skis freeride que j’ai skié : sur la piste ou dans la poudreuse on s’est régalés. Vous savez, comme tout gamin qui a fait du tracé durant des années même si on adore aller mettre le nez dans la peuf, une belle courbe sur de la neige damée ça nous fait encore vibrer ! Ces skis ont 100mm sous le pied, pour nous c’est pile la bonne largeur de patin, ça déjauge bien. Puis pour notre pratique (= on ne se met pas de grosses missions ou du très raide) pas besoin de se poser de questions le matin, on prend ces skis et c’est parti. Aussi le rocker est super progressif à l’avant est à l’arrière, au début ça fait un peu bizarre le rocker arrière car on est pas des freestylers mais c’est bien joueur donc on s’habitue rapidement et on teste parfois de se mettre la tête à l’envers avec plus ou moins de succès. 

Le seul point négatif du ski : la fixation ! Elle n’était pas très cohérente en terme de qualité et surtout l’indicateur de placement de la fixation était très centré sur le ski ce qui se rapproche du backcountry/freestyle. Point positif par contre, j’ai pu très facilement la reculer et l'adapter à un réglage plus en adéquation avec ma façon de skier (hors test j’aurais changé les fixations pour en mettre des plus légères et encore reculé de quelques centimètres). Ce constat nous a permis de souligner la facilité de réglage sur le ski vendu en pack...mais aussi l'avantage de vendre le ski nu. Pour Marius, il aurait aimé que les skis soient plus léger pour pouvoir faire plus de dénivelé en freerando mais du coup ils tiendraient moins bien sur la piste … dilemme ! 

LE SKI DE LA LIBERTÉ !

Les SLASH 100 c’est donc le bon compromis pour quelqu’un qui est déjà à l’aise sur la piste et qui veut en sortir, faire du freeride et continuer de prendre du plaisir à tailler des courbes sur la piste. 
Vous pouvez n’avoir qu’une seule paire de ski dans le garage (ou dans votre 20m2 si vous êtes étudiant comme nous) qui s’adapte à tout ! Pour nous, à 4 dans une twingo lorsqu’on part à l’aventure, c’est le ski de la liberté ! 

Jérémie & Marius - The Swiss Knives

SUivez-nous sur les réseaux sociaux !

Jérémie & Marius - The Swiss Knives

sur FACEBOOK

L'actu, les produits, les offres, c'est sur @wedze.freeski

Jérémie & Marius - The Swiss Knives

sur instagram

Les exclus, les coulisses, nos plus belles images ! #wedzefreeski