LA SÉCURITÉ EN HORS PISTE

Les plaisirs de la glisse en neige poudreuse alliés aux paysages exceptionnels de la montagne procurent une impression de liberté très prisée par les adeptes de sensations fortes. Il ne faut néanmoins pas en oublier l'essentiel : La sécurité en hors-piste. 
AVANT DE PARTIR EN HORS PISTE : SE PRÉPARER

Vous voulez connaître le secret des vrais montagnards pour rester en sécurité ? La préparation. Avant chaque sortie, ils étudient soigneusement leur itinéraire, se renseignent auprès des autres pratiquants qui y seraient passés dans les jours précédant leur sortie sur l’état du chemin, de la trace, de la neige… Vérifient la météo, consultent le bulletin d’estimation du risque d’avalanches (BERA), préparent leur itinéraire et leur matériel. Ils ne laissent rien au hasard. Et suivent cette même règle d’or si les conditions ne sont pas optimales : renoncer, faire demi-tour ou reporter la sortie à un autre jour.

 

Pour vous préparer comme un pro, vous pouvez déjà suivre cette liste de préparation :

securite hors piste media 2

En hors piste, la descente se fait sur neige poudreuse et non damée, ce qui nécessite un matériel adapté afin d’en tirer des sensations de glisse optimales, et surtout de "flotter" correctement sur la neige. En outre, il faut se rappeler que le hors-piste présente quelques dangers, comme les avalanches ou éléments naturels non visibles. (Sapins, rochers,...).

Voici le matériel dont devra se munir tout pratiquant en hors-piste :

1. Des skis ou un snow bien larges, pour avoir une bonne portance et éviter de s’enfoncer dans la poudreuse.

 2. Un casque, indispensable en cas de chute !

 3. Une protection dorsale, pour atténuer les impacts lors de chutes sur le dos.

bien skier hors piste - securite

 

4. Un ARVA, Appareil de Recherche de Victimes d’Avalanche, qui émet et reçoit les ondes. Pensez à bien le mettre en mode émission avant de partir. Nous vous conseillons de le placer sous votre veste de ski.

 

Dans le sac à dos :

 

5. Une sonde, qui permet de localiser le lieu et la profondeur à laquelle se situe la victime en cas d’avalanches.

6. Une pelle, pour creuser et dégager rapidement la personne ensevelie.

 

Outre ces équipements nécessaires, il est conseillé de prévoir quelques vivres, de l’eau et une couverture de survie, dans le cas d’une nuit forcée en montagne.

icone ampoule
LE CONSEIL DE WED'ZE

Entraînez-vous à vous servir de votre ARVA dans des ARVA parks : maîtriser son utilisation avant le départ pour une sortie hors-piste est indispensable, aussi bien pour se faire localiser que pour localiser d’autres freeriders.

LES TERMES À CONNAÎTRE AVANT DE PARTIR EN HORS PISTE

PRÉVENTION DES AVALANCHES ET MÉTÉO

LE BERA

C’est le Bulletin d’Estimation du Risque d’Avalanches. Il est donné par Météo France tous les jours du 15 décembre au 30 avril, établi par des spécialistes en nivologie (étude des caractéristiques de la neige, du manteau neigeux et des avalanches) pour un massif montagneux. Il est donc adapté à chaque station en fonction du massif sur lequel elle se situe. L’échelle de risque va de 1 à 5 (du plus faible au plus fort) et est commune à toute l’Europe.

LE PIDA

C’est le Plan d’Intervention de Déclenchement des Avalanches. Il s’appuie sur les données du BERA, et est décidé localement dans chaque commune par le maire, où il fait l’objet d’un arrêté municipal, avec l’aide des services de secours et de prévention locaux. Il permet de déclencher des avalanches dans des secteurs exposés, et de sécuriser les domaines skiables, les routes d’accès aux stations, les cols de montagne.

Les conseils sécurité ski freeride de wedze
Risque 4 : FORT

Le manteau neigeux n’est pas stabilisé dans la plupart des pentes. De nombreux départs d’avalanches spontanés de taille moyenne à grosse sont à prévoir.

Les conseils sécurité ski freeride de wedze
Risque 5 : TRÈS FORT

Même en terrain peu raide, de grosses avalanches sont à attendre.

attention

ATTENTION !

NE PARTEZ JAMAIS SEUL !

Faites-vous encadrer pour vos premières sorties ! Si vous ne connaissez pas bien la montagne, préférez la compagnie de professionnels aguerris (guides et moniteurs), qui connaissent la montagne sur le bout des doigts. Ne retournez pas seul sur un lieu où un professionnel vous a accompagné, car les conditions peuvent avoir changé et être devenues dangereuses.

Dans tous les cas, ne partez jamais seul, le Freeride est un sport d'équipe. Indiquez aussi à un proche et au poste de secours votre parcours, et l’heure approximative de votre retour. En cas de chutes de neige ou de pluie imprévues, faites demi-tour.

N'oubliez pas également de toujours descendre un par un afin de limiter la surcharge, de ne pas vous arrêter au milieu de la pente.

Pour bien s'équiper:

banner sacs a dos

           SAC À DOS

banner pack securite

      PACK SÉCURITÉ

Amusez-vous bien et restez prudents !

PAULINE MARTIN

Équipe communication, passionnée de ski et snowboard

Commentaires utilisateurs

2 / 5 1 commentaire
Répartition des notes

Chez Decathlon, les avis sont fiables.

  • 24 mai 2018

    Le DVA surtout pas dans le sac à dos mais sous la veste
    Bon ski

    Réponse de Wed'ze :

    Bonjour Monsieur,

    Bien sur vous avez raison de le préciser, ce n'est pas du tout clair dans cet article, je vais donc tout de suite faire la modification. Je vous remercie pour votre retour !

    Bon ski à vous aussi :)

    Pauline, équipe Wed'ze

HAUT DE PAGE