Comment mieux tourner à ski ?

(17) 12
Déposer un commentaire

Êtes-vous sûr de votre nvieau de ski et avoir les bonnes techniques ? Pour le savoir, je suis partie à la rencontre de Maud Page, ingénieur produits Wed'ze et monitrice de ski, qui nous explique comment bien tourner pour progresser en ski.

 

Tourner à ski

 


Bonjour Maud, peux-tu nous expliquer comment on tourne à ski ?

Deux techniques existent pour changer de direction, en ski comme en snowboard : le dérapage et le virage coupé. Dans les deux cas, on retrouve les mêmes phases, à savoir l’entrée de courbe, la courbe et la sortie de courbe.

 

Mieux tourner en ski

 

Peux-tu nous expliquer la différence entre ces types de virages ?

Le virage dérapé est souvent la technique utilisée par les débutants car facile à apprendre, à maîtriser et assez instinctive. Le virage dérapé, que ce soit en ski ou en snowboard, permet de freiner rapidement et s’adapte parfaitement aux vitesses peu élevées. Pour ceux qui souhaitent progresser en technique, le virage coupé est l'étape suivante.

 


Technique virage ski

  LA TECHNIQUE 

 

Mieux tourner en ski

 

Quel est ton conseil pour réussir un virage coupé en ski ?
Pour bien effectuer son virage coupé, il faut être en appui sur son ski extérieur. En appuyant dessus, on va obliger le ski à se courber pour que la carre soit en contact total avec la neige. Mon conseil pour que votre ski s'incurve correctement : avant tout bien appuyer, donc mettre votre poids sur votre ski extérieur, le tout avec le buste légèrement en avant pour rester au contact et maîtriser vos skis.

D'une façon très globale, on pourra discerner l’entrée de courbe et la sortie de courbe. L'entrée de courbe nécessite quelque soit le niveau un transfert d'appuis. Ce transfert est caractérisé par la recherche d'un nouvel équilibre latéral et longitudinal. On ajoutera a ces équilibres des notions de variation de pressions, changements de carres en 1 ou 2 temps, l'angle de prise de carres,... un jargon bien maîtrise par les professionnels et qui s'appliquent individuellement par rapport à votre niveau.

 

Pour faire un bon virage coupé, l'important est de bien réussir son entrée de courbe. Peux-tu nous en dire plus ?

Le secret, c'est le transfert d'appui, c'est-à-dire le moment où vous allez basculer votre poids d'un ski sur l'autre pour aller dans la direction voulue et entamer votre virage. Pour réussir ce transfert d'appui, lorsque vous passez d'un ski à l'autre, vous allez chercher à retrouver un bon équilibre jusqu'à obtenir la bonne stabilité. Et là, il ne vous reste plus qu'à bien appuyer, les sensations arriveront rapidement.

 

Mieux tourner en ssnowboard

 

Et pour les snowboardeurs, des conseils en particulier ?

D'un point de vue physique, le snowboard est un ski très large sur lequel on est de côté au lieu d’être de face. Les techniques de glisse sont similaires, on retrouve le virage dérapé et le virage coupé. Pour la courbe on retrouve les mêmes exigences : l'entrée de courbe doit être réussie pour un bon virage coupé, et pour ce faire, il faut bien réussir son changement de poids des doigts de pieds vers les talons ou inversement, et trouver le bon équilibre.

 


Un dernier mot pour conclure ?

Je dirai simplement qu'enchaîner les courbes, c’est être capable de changer de direction sans perdre ni équilibre. Votre marge de progression se situe donc à ce niveau : essayer petit à petit d’enchaîner le plus fréquemment et le plus rapidement les virages coupés, vous y gagnerez en technique mais aussi en condition physique. Rien ne vaut une bonne piste de géant pour se tester et évaluer son niveau. Alors lancez-vous, et vivez vos sensations de glisse à fond !

 

 

 

Maud PAGE
Ingénieur produits Wed'ze et monitrice de ski et snowboard
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Noter
Déposer un commentaire
Commentaires

Bonjour,

Je suis débutant, sans pour autant le revendiquer et chaque fois que j'ai loué des skis, j'ai mentionné cet état de fait. Du coup, j'ignore si mes lacunes viennent du matériel ou du bonhomme ou sans doute des deux.

Je m'interroge donc sur l'impact réel du matériel sur la pratique.

Par ailleurs, car encore une fois cela n'est pas abordé, je m'interroge sur l'impact du poids sur la technique.

En cette deuxième année aux sports d'hiver, j'ai noté avec quelle aisance mes enfants de 9 et 12 ans arrivaient à virer de bord et en demandant à mon fils de faire la trace, je me suis rendu compte que mes virages étaient plus larges que les siens au point de me retrouver face à lui après un lacet pour moi et deux pour lui. Est-ce que mes 90kg tout équipé ont ou non un impact sur la technique et l'efficacité de la gestuelle ?


Bonjour Patrick,


Pour progresser il faut en effet un matériel adapté à votre niveau, donc oui le matériel peut avoir un impact sur votre pratique...mais pas que !

La condition physique plus que le poids impacte la technique. La technique du ski est très spécifique et pour en apprendre les bases rien de tel que quelques heures de cours de ski qui vous feront progresser beaucoup plus vite qu'une journée seul.

Et pour les enfants, il n'y a pas vraiment de mystère, ils apprennent plus vite, appréhendent plus rapidement l'équilibre...


Concernant le rayon de vos courbes, cela depend en partie de la taille de vos skis. Plus les skis sont courts, plus ils sont maniables et permettent d'effectuer de petits virages.

Par exemple les skieurs qui font du slalom (petits virages) ont des skis plus courts que ceux qui font du géant (virages plus larges).


J'espère que je vous ai un peu éclairé, en tout les cas n'hésitez pas à prendre quelques heurs de cours de ski avec un moniteur, ça va vous changer vos journées sur les pistes! Bonne journée, Pauline


Je me débrouille mais ne suis pas un gd champion surtout sur piste "dure", gélée !!

Une petite piqure de rappel ne peut pas faire de mal.

merci


Des conseils clairs que l'on peut s'amuser à mettre en pratique lorsque l'on a l'envie , la forme et de bonnes conditions de neige pour prendre du plaisir et voir son niveau évoluer.

Ne jamais skier au dessus de ses pompes, il faut que cela reste un plaisir même si le niveau est moindre.

Merci Maud et Bonne neige à tous , elle arrive.


Claude


merci te ses conseille précieux , mai si j'ai un mot a dire et bien je pence que la qualité des piste influence énormément sur la progression en claire les grand domaine sont mieux approprier pour évoluer , personnellement je skie a formiguère dans les Pyrénées orientale , petite station très agréable mai qui manque de largeurs au niveaux des pistes pour exercer des virages couper successif de plus il faut tenir compte de l'affluence . bonne a tous


Bonjour,

moi = pauvre débutant perpétuel !

Ces bons conseils sont évidemment pour les débutants, merci. René...je trouve important votre allusion à la condition physique ! Un corps pas préparé fait des erreurs tout seul

Pour les conseils de Maud : pour le snowboard je reprendrais votre conseil essentiel donné pour le ski sur " le buste légèrement en avant pour rester au contact et maîtriser vos skis" (en snowboard, le côté où l'on va... ) car on voit normalement les débutants refuser la pente et se pencher vers le côté du "non merci" et ne plus pouvoir diriger la planche.

Puisque j'y suis je propose à Decathlon d'avoir la bonne idée d'installer en région IDF une piste école de ski/snow en tapis mécanique telle qu'il en existe un paquet en Hollande (et une en France à Eysine). Voir : http://www.urban-ski-europe.com.

Une mise d'or à mon avis, et qui permettrait justement à bon nombre de gens de se préparer avant de l'unique semaine de montagne qu'ils peuvent généralement se payer dans l'année.

A CIAO!


Ce sont là de très bons conseils - sauf sur un point (pédagogique) : ça ne sert à rien de parler d'"appui dominant sur ski extérieur" si l'élève ne sait pas d'abord ce que veut dire "extérieur" (ou "intérieur")


Bonjour Jean-Marc,

En effet ! Merci pour cette précision. Le plus efficace reste de prendre des cours de ski avec un moniteur qui expliquera la technique et verra les défauts qui sont difficiles à identifier sur soi-même !

Bonne journée, Pauline


Ce qui est important et qui n'a pas été abordé , c'est la qualité de la neige qui peut varier en permanence.


La technique en virage doit être alors adaptée en fonction de la neige.


En altitude il peut exister de la neige gelée qui nécessite des carres bien préparées afin de mieux contrôler sa vitesse en abordant les plaques.


Ces neiges de qualité différentes impliquent une technique soigneuse, une excellente condition physique, qui demande un entraînement sportif régulier durant l'année:

-c'est le plus sûr moyen de prévenir les accidents et de bien prendre conscience de son véritable niveau pour progresser le mieux possible avec de bonnes sensations.


Bonjour René,

Merci pour ces précisions et de vos bons conseils, vous avez raison :)

Bonne journée, Pauline


Pages
HAUT DE PAGE