Marie Martinod, une saison aux couleurs de bronze, d'or et d'argent.

Déposer un commentaire

Disparue des radars du monde du freeski en 2007, Marie Martinod a fait un retour plutôt remarqué en 2013 sur le devant de la scène. Il faut croire qu’avoir pris du temps pour elle, pour se construire une vie en dehors du ski, l’a remplie d’une énergie inépuisable. Avec un titre de Vice Championne Olympique de Ski Half Pipe, une médaille d’or aux X-Games Tignes 2013, une médaille de bronze aux X-Games Aspen 2014, un partenariat productif avec Wed’ze et un cœur d’or, la freestyleuse française la plus rock’n'roll nous a offert en l’espace d’une année les plus beaux moments du freestyle féminin de ces dernières années. Petit exposé d’un retour totalement inattendu, mais complètement merveilleux.

 

Marie et ses fans lors de son événement « Air Ladies » à Tignes ©Tignes/Tristan Shu
Marie et ses fans lors de son événement « Air Ladies » à Tignes
©Tignes/Tristan Shu

 

Lorsque Marie a eu besoin de respirer en 2007, elle a tout simplement arrêté le ski. Ayant fait le tour du circuit existant, gagné de nombreux titres, il lui a alors semblé que son chemin dans le ski devait s’arrêter là, à ce moment là. Elle a commencé à vivre une autre vie, entourée de sa famille et de ses amis, loin du freestyle, des compétitions, et du rythme effréné imposé par la vie d’athlète.

 

Médaille Olympique
La fameuse médaille d’argent de Sotchi, titre de vice-championne olympique de half pipe
©Emily Rouet

 

Puis, le 6 mai 2011, le Ski Half Pipe est officiellement annoncé aux Jeux olympiques. Avec un petit coup de pouce de son amie de toujours Virginie Faivre pour achever de la convaincre, Marie décide de remonter sur les skis. Objectif Olympique, bien entendu. Soutenue par Greg Guenet, l’entraineur, coach et préparateur mental, entourée de son homme et de sa fille, Marie retrouve le plaisir, et le groove de la victoire. Une première médaille d’or aux X-Games de Tignes en mars 2013, seulement quelques mois après son retour sur les skis, pour lui donner le sourire, et voilà Marie en route pour conquérir le monde, ou en tout cas celui du Ski Half Pipe féminin.

 

Après ses quelques podiums de début de saison (voir nos news de Marie cette saison) et sa médaille de bronze aux X-Games à Aspen, Marie débarque à Sotchi pour vivre son rêve Olympique. Elle a tenu la promesse qu’elle s’était faite de représenter un jour la France aux Jeux Mondiaux, et tous ceux qui l’ont soutenue sont fiers d’avoir été là, et un peu anxieux de voir jusqu’où elle ira. Marie décide de vivre ce moment unique à fond, pour n’avoir aucun regret.

 

Marie Martinod Wed'ze
Marie sourire aux lèvres, arborant la tenue qu’elle a co-développée avec Wed’ze, à son retour de Sotchi
©Emily Rouet

 

Et Marie explose à Sotchi en remportant le titre de Vice-Championne Olympique. De retour de Sotchi, elle organise un événement, Le Tignes Air Ladies, en l’honneur de Sarah Burke dans le but de collecter des fonds pour la fondation qui porte son nom, et qui œuvre en faveur du développement du sport, pour que les jeunes sportifs puissent se lancer dans des carrières professionnelles. Et, l’air de rien, remonte sur un podium en remportant le SFR Tour.

 

Loin de s’arrêter à son succès dans le Pipe, Marie trouve encore de l’énergie pour participer au co-développement de nombreux équipements avec Wed’ze, dont elle est le partenaire technique. Après des skis de freestyle développés en grande partie selon les caractéristiques qu’elle souhaitait y retrouver, Marie a testé sur le terrain vestes, pantalons, gants, casques et masques, dans les meilleures conditions pour connaître leur potentiel, et tous leurs défauts. C’est grâce à son retour sur les produits, ainsi que toute son expérience du terrain, que Wed’ze peut aujourd’hui mettre à la disposition du plus grand nombre des équipements dignes des plus grands athlètes.

 

Marie, quant à elle, ne fait pas de plans sur la comète. Après une saison extrêmement riche en aventures, en rencontres, en émotions et en sensations, de retour de Sotchi, là, sur la terrasse du Panoramic à Tignes, à quelques heures du début de son événement, sa médaille Olympique posée sur la table, nous avons pris un grand plaisir à retrouver Marie alors qu’elle nous confiait :

 

« Je suis une personne pleine d’énergie, et plus j’en fais, plus j’arrive à canaliser cette énergie. Dans le sport, mais aussi dans l’événement en l’honneur de Sarah que j’ai monté avec le soutien de Tignes et de Wed’ze. Je ne sais pas si je vais continuer longtemps, je ne fais pas de plans sur 10 ans, mais je sais que je serai de retour la saison prochaine. Tant que je prends du plaisir, je serai là. »

 

Avec une médaille de bronze, une médaille d’argent et son coeur d’or, Marie nous a donné une saison d’exception, et c’est avec un plaisir bien évident que nous continuerons à la suivre, à la supporter, pour que le ski freestyle féminin vive, pour que le groove de la victoire soit avec elle, et que nous puissions vibrer au rythme de ses victoires, à la hauteur de ses sauts, à la réussite de ses tricks, à la beauté du sport.

Emily
Rédactrice, blogueuse et passionnée de ski
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Noter
Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE