Les secrets des skis

(1)
Déposer un commentaire

Hier simples planches en bois, aujourd'hui véritables concentrés de technologie, vos skis vous accompagnent lors de vos plus belles aventures sur la neige.Découvrez avec nous tous les secrets de la composition d'un ski.

Les deux choses qui feront d'un ski votre meilleur ami en montagne sont sa structure et sa forme. L'une associée à l'autre donneront à votre ski son caractère et feront votre bonheur sur la neige.

 

Structure et composants.

La structure d'un ski est faite de quatre parties essentielles :

 

- le noyau : c'est le cœur de votre ski, ce qui lui donne son âme, sa force et sa longévité. Autrefois exclusivement en bois, il peut aujourd'hui être en matériau composite. Le bois reste très souvent utilisé, en jouant sur les essences : le hêtre fera de votre ski un champion de la résistance, le peuplier amènera de l'amorti pour préserver vos genoux lors des réceptions…

 

- le dessus : autrement appelé "top sheet", où se trouve la décoration. Ce qui fait de votre ski une pièce unique...

 

- La semelle : comme pour une chaussure, c'est elle qui est en contact directement avec la neige. Elle s'occupe de vous faire glisser. Bien entretenue, elle sera votre meilleure alliée lorsque le printemps approche et que la neige s'adoucit…

 

- Les carres : bords en métal aiguisé se trouvant de chaque côté de votre ski au niveau de la semelle, les carres vous permettent d'accrocher le ski dans la neige lorsque vous tournez.

 

Ces quatre parties sont conçues selon une forme particulière, puis assemblées les unes aux autres pour ne former qu'un tout. Les matériaux utilisés pour fabriquer ces différentes parties permettent de donner à votre ski plus d'élasticité, moins d'amorti, de le rendre plus léger sur l'avant, renforcé sur l'arrière… Chaque petit élément a son importance dans le rendu final.

 

Une paire de fixation en plus, et voilà le ski prêt pour dévaler les pentes à vos pieds !

 

Fabrication ski

 

Forme et lignes de cotes.

Vous retrouverez toujours trois parties dans la forme de votre ski :

 

- La spatule : elle est l'avant de votre ski, c'est elle qui attaque la piste ou la poudreuse. Plus ou moins large et recourbée, elle donnera une partie de son caractère à votre ski, et fera de lui un ski typé all-mountain ou plutôt piste.

 

- Le patin : c'est cette petite partie qui donne la "taille de guêpe" aux skis d'aujourd'hui. Situé sous votre pied, la largeur du patin est une composante essentielle de vos skis. Plus il est large, plus il offre au ski de la portance en poudreuse, mais plus il devient difficile à manœuvrer sur neige dure. Plus il est fin, plus le ski fera de belles courbes sur la piste. A vous de voir ce que vous préférez…

 

- Le talon : l'arrière de votre ski. Comme sur une voiture, il joue un grand rôle dans le comportement de votre ski dans les changements de direction. Il peut amener de la souplesse et de la facilité sur le ski, ou bien au contraire rendre le ski plus rigide et plus résistant. Suivant votre style de ski, vous préférerez l'un ou l'autre.

 

Les lignes de cotes sont les mesures données à ces différentes parties. Associées à la longueur de votre ski, elles en feront un ski plutôt pour la piste ou plutôt pour le freeride. En résumé, selon la forme de votre ski, vous pourrez mieux apprécier le terrain sur lequel vous aimez skier.

 

Type de ski

 

Le cambre

Une dernière chose est importante dans la manière dont un ski est fait et qui, avec l'ensemble des composantes, va donner toute sa spécificité à un ski : le cambre.

 

Le cambre est la façon dont votre ski va être courbé lorsque vous le posez sur le sol. Pour voir le cambre, vous regarderez votre ski de profil.

 

- Il peut être classique, et alors votre ski touchera la spatule et le talon, et sera surélevé entre les deux. Avec un cambre classique, une fois votre ski pivoté pour tourner, toute la surface entre la spatule et le talon est en contact avec la neige. Un vrai plaisir à skier pour faire de belles courbes !

 

- Il peut être plat : l'ensemble de votre ski touche par terre quand il est posé à plat. Vous profitez de sa plus grande portance en poudreuse et de sa facilité à tourner, mais attention à la neige dure, votre ski aura plus de mal à accrocher dessus.

 

- Il peut être inversé (ce qu'on appelle aussi "banane") : à ce moment là, seul le centre du ski, au niveau du patin, touchera par terre, tandis que le talon et la spatule seront surélevés. Un vrai régal pour le freeride, très facile à faire pivoter et qui reste toujours en surface, un ski à cambre inversé est très difficile à skier sur neige dure. Ce sera votre ski spécial "grosse poudreuse"…

 

Cambre ski

 

Le rocker

Ce terme vous dit quelque chose mais vous ne savez toujours pas à quoi il correspond ? 

 

Le rocker est une élévation de la spatule ou du talon. En clair, votre ski posé à plat, la spatule ne touche plus le sol, le point de contact est plus proche de la fixation.

 

Vous l'aurez compris, le rocker est un plus sur un ski, mais un véritable avantage en freeride, car il permet au ski de rester en surface dans la poudreuse. Vous l'apprécierez car il apporte de l'amorti à votre ski, et le rend plus facile à piloter en diminuant sa surface de contact avec la neige. Mais qui dit plus de facilité dit aussi moins d'accroche, alors piste ou hors-piste, si votre cœur balance, offrez-lui le choix et offre-vous deux paires de ski…

 

Les combinaisons entre les lignes de cotes, le cambre, l'ajout d'un rocker et les matériaux sont infinies. Pour faire court et vous aider à choisir simplement, voici un petit guide du ski : pour la piste, que vous soyez fan de vitesse et de grandes courbes ou que vous aimiez juste vous amuser sur les pistes, la taille de guêpe est de rigueur. Pour aller dévaler les pentes de poudreuse vierge, un ski au patin assez voire très large, avec un rocker avant, et éventuellement un cambre plat ou inversé, sera l'instrument idéal. Et si vous souhaitez skier comme champion de freestyle, optez pour un ski à double spatule, indispensable pour skier en arrière et devenir le roi du snowpark.

 

Maintenant que vous avez découvert tous les secrets du ski, ou presque, il ne vous reste qu'à faire votre choix pour dévaler les pistes, les forêts ou les plus belles combes avec le ski parfait. Prêts ? Partez !

Emily
Rédactrice, blogueuse et passionnée de ski
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Noter
Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE