Le Freeride World Tour en finale à Verbier : une face mythique pour sacrer les Champions du Monde de Freeride.

Déposer un commentaire

Si l’événement Olympique a quelque peu éclipsé de l’actualité le freeride, la discipline n’a pas été oubliée pour autant. Les passionnés ont bel et bien continué de rider les plus belles combes tout l’hiver, et les pros se sont éclatés, suivant les conditions, sur les différentes étapes du Freeride World Tour 2014. Ce week-end du 22 mars 2014 se tiendra, déjà, la finale du Tour, à Verbier, en Suisse. Et le « Bec des Rosses », face mythique où tout a commencé en 1996, promet encore une fois une compétition enlevée où rien ne sera joué d’avance.

 

Freeride World Tour - David Carlier
©Freeride World Tour/David Carlier

 

Après Chamonix (FRA), Courmayeur (ITA) et Fiederbrunn (AUT), le Tour a quitté le sol du Vieux Continent pour se rendre en Terre Américaine, à Snowbird Ski and Summer Resort, dans l’Etat de l’Utah. Après quelques jours d’attente à cause de conditions trop incertaines, la compétition a finalement été déplacée à la station de Silver Fox, qui a reçu de nombreuses compétitions de freeride par la passé.

 

Sur une neige fraîchement tombée, ce 1er mars 2014, les compétiteurs ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour convaincre les juges. Ce qui n’a pas porté ses fruits pour les tenants des premières places au classement général, mais a permis de remettre un peu de suspense dans la compétition.

 

Photo Freeride World Tour - David Carlier
©Freeride World Tour/David Carlier

 

Puis, dans la lignée d’un hiver en dents de scie, les conditions se sont à nouveau jouées des organisateurs, les forçant à annuler l’étape de Revelstoke, au Canada, devenue trop dangereuse. C’est donc à Verbier, Suisse, pour la grande finale du Freeride World Tour, que l’on retrouve tous les compétiteurs et compétitrices en ski et snowboard, ce week-end du 22 mars. Rien n’étant encore figé au classement, tout va se jouer sur la face légendaire du Bec des Rosses, que les organisateurs ont inspecté par plus tard que ce mercredi 19 mars.

 

Descente Freeride World Tour - David Carlier
©Freeride World Tour/David Carlier

 

Très prudents à propos de la sécurité, autant pour la beauté du sport que pour la santé des riders, les organisateurs, juges, guides en charge de la sécurité, ainsi que d’anciens compétiteurs et champions tels Xavier de Le Rue (FRA) ou Reine Barkered (SWE) sont allé tester la neige sur place et ont descendu la face. Ce test grandeur nature, accompagné de toutes les informations sur le manteau neigeux, les conditions météo passées et à venir, leur permettront de prendre la décision quant à la date et au lieu exacts de la compétition.

 

En attendant de savoir qui seront les grands vainqueurs du Tour, et par la même occasion Champions et Championnes du Monde de Freeride, il paraît que l’hiver revient et que la neige doit tomber tout le week-end. Deux bonnes raisons pour garder les yeux rivés sur les montagnes ce week-end…

Emily
Rédactrice, blogueuse et passionnée de ski
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Noter
Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE