Le 2Warm, une révolution dans l’univers des sous-vêtements de ski et snowboard

(1)
Déposer un commentaire

Cette semaine, Wed’ze vous présente Olivier Maret, responsable innovation au sein de l’Univers Industriel Textile chez Décathlon. Depuis 4 ans, Olivier pilote la conception et le développement de matières innovantes pour les vêtements Décathlon, avant d’organiser leur production. Il revient pour nous sur le nouveau sous-vêtement de ski et de snowboard Wed’ze.

 

 

Pourquoi les sous-vêtements de ski et de snowboard sont-ils un élément indispensable de l’équipement pour les sports d’hiver ?

 

En contact direct avec la peau, le sous-vêtement doit être confortable pour le skieur, qui va le porter tout au long de l’activité. Il doit aussi « respirer » et isoler du froid, en maintenant une lame d’air sec et chaud contre la peau. L’air est en effet un très bon isolant, alors que l’humidité due à la transpiration est l’ennemie de la chaleur… D’où l’importance d’un équipement qui sèche rapidement !

 

Le skieur doit adapter le choix de son sous-vêtement de ski au temps qu’il fera sur les pistes pour trouver le niveau de chaleur qui lui convient le mieux.     

 

 

Parlons maintenant du 2Warm. En quoi se distingue-t-il des autres sous-vêtements de ski et de snowboard ?

 

Essentiellement dans son caractère réversible ! En fonction du sens dans lequel il est porté et donc de la face placée contre la peau, son niveau d’isolation -c’est-à-dire la chaleur apportée- va différer.

 

Peux-tu nous en dire plus sur le composant du 2Warm?

 

Il s’agit d’une maille qui présente deux faces très distinctes. L’une est lisse et l’autre présente un dessin « en relief ». Ce sont ces deux faces et la façon de tailler le sous-vêtement qui vont déterminer le fonctionnement du 2Warm.

 

Concrètement, comment le 2Warm fonctionne-t-il ?

 

Comme on l’a évoqué, l’élément essentiel qui détermine le niveau de chaleur d’un sous-vêtement est la couche d’air (sec et immobile) qu’il peut emprisonner, à la fois dans sa structure et entre lui et la peau.

 

Dans le cas du 2Warm, si la face lisse du composant est placée sur la peau, cette lame d’air est très fine. Lorsque c’est l’autre face qui est au contact de la peau, son dessin en relief vient bloquer un volume d’air bien plus important. Le skieur peut donc choisir entre deux niveaux de chaleur.

 

Pour immobiliser cet air, le 2Warm se porte assez ajusté : de cette façon, il est plaqué sur la peau sur une surface importante. Si vous hésitez entre 2 tailles, privilégiez donc la plus petite, d’autant que la matière du 2Warm est extensible.

 

   

Le 2Warm demande-t-il un entretien particulier ?

 

Non, il s’entretient comme tout autre sous-vêtement technique synthétique. Il supporte ainsi parfaitement un lavage classique en machine. Aucun autre traitement n’est nécessaire. Sa propriété découle directement de la structure de la matière et de la façon de le porter. Elle ne va donc pas s’altérer suite à un usage normal dans le temps ni à l’entretien.

 

Indiscrétion… Sur quels nouveaux projets travaillez-vous aujourd’hui ?

 

Le 2Warm est UNE réponse à la principale problématique des sportifs qui est de disposer de vêtements qui s’adaptent aux changements de niveau d’activité, de température extérieure et aux intempéries. Plusieurs autres projets s’attachent à cette problématique.

 

Une de nos priorités est d’aller encore plus loin dans la gestion de l’humidité, avec des vêtements qui évacuent cette dernière encore plus vite, voire qui ne se mouillent plus du tout.

 

Mais, pour les autres propriétés sur lesquelles nous travaillons… nous restons « muets » jusqu’à l’arrivée des premiers produits !

 

Découvrir le 2Warm

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Noter
Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE