La Team Amériques remporte le trophée de la Swatch Skiers Cup.

Déposer un commentaire

Une fois n’est pas coutume, la Team Amériques remporte cette année la Swatch Skiers Cup. Bien que l’alternance soit de mise, et que chaque équipe ait remporté à son tour le trophée depuis 4 ans que l’événement existe, cette année laisse un petit goût d’inachevé avec l’annulation de l’épreuve de Big Mountain. Mais il faut rendre à César ce qui est à César, et féliciter la Team Amériques pour cette belle victoire bien méritée.

 

Fabio Studer (AUT) Photo : ©Swatch Skiers Cup/Jeremy Bernard
Fabio Studer (AUT)
Photo : ©Swatch Skiers Cup/Jeremy Bernard

 

Zermatt, Suisse, le 9 janvier 2014. La Team Amériques est officiellement déclarée vainqueur de l’édition 2014 de la Swatch Skiers Cup et le temps de la célébration est venu. Les deux équipes se félicitent mutuellement de leurs performances, les bibs sont remisés au placard et il ne reste plus qu’une bande de freeskiers qui s’apprécient et se respectent, et qui se préparent à fêter la fin de la compétition et la victoire de certains d’entre eux.

 

Les deux équipes devant le célèbre Cervin (Matterhorn) Photo : ©Swatch Skiers Cup/Dom Daher
Les deux équipes devant le célèbre Cervin (Matterhorn)
Photo : ©Swatch Skiers Cup/Dom Daher

 

On regrette bien sûr que cette victoire ait dû être déclarée sur les seuls résultats de l’épreuve de Backcountry Slopestyle. En effet, après des débuts assez incertains et un premier report de l’épreuve de Big Mountain, les organisateurs de l’événement avaient décidé de commencer la compétition par le Backcountry Slopestyle, sur un parcours shapé par l’équipe de Arnaud Kugener, célèbre freeskier français.

 

Puis, les conditions étant encore trop incertaines ce jeudi 9 janvier 2014, jour où l’épreuve de Big Mountain devait avoir lieu, les organisateurs ont préféré annuler l’épreuve et considérer le résultat du Backcountry Slopestyle comme résultat final de la compétition. Ameriques 1 – Europe 0. Et voilà.

 

Tim Durtschi (USA) Photo : ©Swatch Skiers Cup/Jeremy Bernard
Tim Durtschi (USA)
Photo : ©Swatch Skiers Cup/Jeremy Bernard

 

Sverre Liliequist (SWE), co-fondateur de l’évènement et skieur du Team Europe a déclaré : « Tous les skieurs présents ont un immense talent ainsi qu’un sens aigu de la compétition. C’est pour cette raison qu’il était nécessaire d’annuler le Big Mountain car les mauvaises conditions ne les auraient pas empêchés de prendre des risques afin de remporter la victoire ».  Ce qui n’a pas empêché Sage Cattabriga-Alosa (USA), Seth Morrison (USA) ou Kevin Guri (FRA) de s’élancer sur la face pour offrir au public un peu des sensations qu’il espérait avoir lors de l’épreuve finalement annulée.

 

Aucun regret donc, puisque l’important était bel et bien que tout le monde rentre sain et sauf. Et puis grâce au soutien de Swatch, à l’engouement du public et des riders, ainsi qu’à une organisation sans faille, on sait déjà que l’événement revient en 2015. Avec, on l’espère, un bonne saison et des conditions excellentes.

 

Revoyez l’édition 2014 en vidéo

Emily
Rédactrice, blogueuse et passionnée de ski
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Noter
Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE